GFA – Utiliser les réseaux sociaux en formation – Séance 3

Rappel du déroulement de la formation (modifié) :

Séance 1 (28/04) : panorama, définition et typologie des réseaux sociaux, inscription et expérimentation avec les réseaux sociaux
Séance 2 (03/06) : quels réseaux sociaux et quelles activités pédagogiques avec les RS ?
Séance 3 (18/09) : Retour sur les tâches de la séance 2 + Animer une communauté, le travail de community manager
Séance 4 (25/11 de 9h à 13h au GRETA, Agence de Bayeux) : Retour séance 3 et sur le travail intersession + Consolidation des résultats

Les thèmes / le plan de la séance

  1. Retour sur les tâches de la séance 2 et travail intersession
    1. Typologie des activités pédagogiques
    2. Les caractéristiques d’une bonne activité pédagogique utilisant les RS
  2. Le travail de community Manager
    1. Qu’est-ce qu’un community manager ?
      1. Présentation du MOOC : Les clés pour devenir Community Manager
      2. Activité
    2. La notion d’engagement
    3. Les caractéristiques d’un bon post.

Les objectifs

  • Identifier et catégoriser les types d’activités à faire à partir des réseaux sociaux
  • Identifier et appliquer les caractéristiques d’une bonne activité pédagogique utilisant les RS
  • Découvrir le travail de community manager, son rôle, ses tâches, ses compétences et comment les appliquer dans mon activité professionnelle.

Les activités

  1. Retour sur les tâches de la séance 2 et travail intersession
    1. Quels types d’activités ou de compétences peut-on travailler avec les RS ?
    2. Établir un inventaire (check list) de la bonne activité pédagogique utilisant les réseaux sociaux.
    3. Quelle activité pour cette ressource ?
  2. Le travail de community Manager
    1. Qu’est-ce qu’un community manager ?
    2. Qu’est-ce que l’engagement ?
    3. Qu’est-ce qu’un bon post ? Une bonne animation ?
    4. Comment appliquer ces principes dans ma vie professionnelle ?

Activité 2B | Qu’est-ce que l’engagement ?

Quelles sont les valeurs essentielles du réseausocialien ? Qu’est-ce qui le maintient devant son ordinateur ? Qu’est-ce qui lui donne envie de lire un post ?  D’écrire un post ? De commenter un post ? De partager un post ?

Vous répondrez à ces questions dans les commentaires avec les contraintes suivantes :

  • 1 mot clé (ou un expression) par commentaire
  • un post à la fois
  • pas de doublons (F5 pour recharger la page pour vérifier ce que les autres ont écrit) (supprimez vous-mêmes votre commentaires redondants, c’est le premier arrivé qui reste)

Vous voterez pour vos mots-clés préférés (ceux qui répondent le mieux aux questions) en utilisant la fonction “J’aime”.

Collectivement, nous :

  • débattrons des mots clés choisis, de leurs implications
  • organiserons l’ensemble des mots clés
  • chercherons à en mesurer l’importance relative afin d’élaborer une carte heuristique

Vous êtes invités à poursuivre ce travail en autonomie lors de votre utilisation personnelle des réseaux sociaux : en regardant passer les posts, reposez-vous ces mêmes questions et essayer d’identifier en vous et chez les autres les motivations qui poussent à utiliser les réseaux sociaux.

Activité 2C | Qu’est-ce qu’un bon post ?

  • Partie 1 : choix des comptes
  • Partie 2 : analyse continue
  • Partie 3 : choix d’une méthodologie
  • Partie 4 : synthèse

Partie 1 : choix des comptes à suivre

Afin de répondre à cette question, vous choisirez de suivre 2 comptes :

  • 1 compte “professionnel” dans le champs de la formation continue
  • 1 compte “professionnel” en dehors du champs de la FC (marques, grands médias, personnalités, influenceurs, etc.)

Ces 2 comptes se situeront sur le même outil de réseau social ou sur 2 outils différents ( 1 compte facebook et un compte twitter, ou 2 comptes facebook ou 2 comptes twitter, etc. toutes combinaisons possibles, tous RS autorisés).

Partie 2 : analyse continue

En prenant l’exemple de plusieurs posts, vous répondrez aux questions suivantes :

Quelles sont les caractéristiques d’un bon post ? Que fait le community manager pour engager son public ? Quelles stratégies ? Qu’est-ce qui marche ? Qu’est-ce qui ne marche pas ?

Partie 3 : choix d’une méthodologie

Pour faire ce travail, plusieurs possibilités s’offrent à vous (de la plus à la moins souhaitable) :

  1. partager le post dans un article de blog (tumblr ? WordPress ?) avec votre commentaire/analyse
  2. partager le post dans le groupe GFA avec votre commentaire/analyse
  3. Compiler les posts et vos analyses dans un document texte

Partie 4 : synthèse

Avant la prochaine séance, vous préparerez une synthèse de vos analyses et de celles de vos collègues qui vous auront interpellées.

Vous rappellerez le contexte en présentant les comptes que vous avez choisi d’analyser (Identité, RS, nombre d’abonnés, date de création, etc.), la durée de votre analyse, la fréquence de consultation et tout autre élément pertinent.

Vous donnerez dans un premier temps vos impressions générales sur la gestion de ce compte puis vous mettrez en avant :

  • 3 caractéristiques d’un bon post
  • 3 stratégies pour animer une communauté, qui vous semblent essentielles, marquantes, originales, choquantes, amusantes ou contreproductives, etc.
  • Chacune de vos 6 propositions sera accompagnée d’un exemple.

Votre travail sera validé, compilé et publié pour une diffusion dans le réseau.

Exemple d’analyse d’un post (partie 2) :

Stratégie illustrée : interpeller d’autres utilisateurs pour les remercier d’un RT, d’un favori ou d’un abonnement

Exemple de rappel de contexte (partie 4):

  • RS : twitter
  • URL : https://twitter.com/UTOP_FR
  • Identité : Université de technologie ouverte pluripartenaire
  • Compte : UTOP_FR
  • Domaine / secteur : FOAD, e-learning
  • Description : (celle du profil twitter) : uTOP, créateur de , , pour offrir une aux acteurs économiques et industriels.
  • Actif depuis : ?
  • Nombre de tweets publiés : 396 (au 18/09/15)
  • Nombre d’abonnés : 109
  • Nombre d’abonnement : 166
  • Fréquence des posts : 1-5/jour
  • Premières impressions : bien actif sans être suractif, l’Université utilise facebook et twitter pour assurer la promotion de son organisme et sa veille. Il n’hésite pas à relayer les informations d’homologues. Il propose également un blog d’expert. Le ton est sérieux et léger, les liens proposés, les illustrations et les commentaires sont simples, sobres et pertinents.